Convention Europe

2 commentaires Le par

Le parti Socialiste organise une convention nationale sur l’Europe. Cette convention nationale qui se tiendra le dimanche 16 juin à Paris est l’occasion pour notre parti de débattre des orientations qui seront défendu à l’occasion des élections européennes de juin 2014. Elle est précédée de débats dans chaque fédération.

Le déroulement de cette convention est le suivant :

Jeudi 30 mai : débat fédéral à Rochefort, ouvert à tous les militants en présence de Emmanuel Maurel, membre du Bureau National, et d’un membre de la direction nationale du Parti (à définir).

– Vote des adhérents sur le texte proposé le 6 juin entre 17h et 22h, Fédération du PS,103 Ave Denfert Rochereau à La Rochelle.

– La convention fédérale se réunira le 7 mai pour débattre et voter sur les amendements proposés dans les sections

.Texte soumis au débat et au vote des adhérents.

Un Covoiturage est prévu sur le parking du garage Renault (près du rond-point de Périgny, à proximité de la rocade), dans le quartier de Villeneuve les Salines à La Rochelle. Le départ est fixé à 20h15.

Afficher les 2 commentaires

  • C'est avec plaisir que j'annonce que l'amendement décrit dans le précédant commentaire et présenté par cette même personne a été massivement rejeté en convention fédérale. Le droit à l'avortement est conforté, et nous n'ouvrirons pas la porte à une dérive qui consisterais à réserver l'avortement exclusivement aux femmes pour lesquelles la contraception a dysfonctionné. Je renvoie à un argumentaire bien meilleur : Osez Le Féminisme
    par A. Kozic le 08/06/2013

  • il y a une chose qui m’a gênée dans le texte PS, p. 20 1e colonne, 4e § : »réaffirmer clairement nos convictions quant aux droits à l’avortement et à la contraception. » et l’amendement n° 12, 2e § .".que le droit à l’avortement soit inscrit .. » Pourtant Laurence et Adeline ne son pas si vieilles. Le droit à l’avortement, c’est ma génération ( manifestation des «  salopes «  ), on ne disposait pas de beaucoup d’autres moyens. Depuis, il y a toutes sortes de moyens de contraception moins traumatisants - mais dont toutes les européennes ne disposent pas , Pologne, Malte..les pays fortement catholiques, sont peu ou mal informées, y compris dans notre pays . Je souhaiterais donc au minimum que dans le texte du PS on inverse les termes «  droits à la contraception et à l’avortement «  ; si possible, qu’on ajoute «  à une contraception accessible à toutes et à l’avortement en dernier recours «  ; ou mieux," droit des femmes à disposer de leur corps, droit à une contraception.".etc. Il me semble que ce serait nettement mieux ; disposer de son corps, c’est aussi pouvoir refuser les contraintes de toutes sortes qui pèsent encore sur un certain nombre de femmes.
    par Meyer Christiane le 30/05/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias