Charges ou cotisations?

2 commentaires Le par

Un abus de langage savamment orchestré par la droite et malheureusement adopté par bon nombre d’hommes politiques de gauche consiste à substituer le terme « cotisations sociales » par le terme « charges sociales ».
A entendre ce dernier, on comprend tout de suite son aspect péjoratif, et ses conséquences pesantes, pénibles, désagréables et donc à éviter, ce qui conduit tout droit l’interlocuteur parlant de charges à demander un peu plus tard de les réduire considérablement, voire de les supprimer.
Mais à y regarder de plus près, force est de constater que loin d’être des charges pour le citoyen
et/ou la société, les cotisations sociales, qu’elles soient salariales ou patronales, ne sont que du
bonheur !!!
Ce sont elles qui permettent le financement de l’assurance maladie pour être en bonne santé, les
allocations chômage pour les personnes se trouvant temporairement sans emploi, les prestations
familiales pour aider au renouvellement et au dynamisme de la société et les retraites pour ceux qui
atteignent l’âge d’un repos bien mérité et ont le droit de faire autre chose que travailler.
Enfin et surtout, elles sont le plus bel exemple de la solidarité exprimée par la formule : on participe
à hauteur de ses possibilités et on reçoit en fonction de ses besoins.
Vous conviendrez donc qu’il faut incessamment non plus parler de charges sociales mais de
cotisations sociales, et demander sous peu leur revalorisation (ou celle des salaires, cela revient au
même) pour augmenter le bonheur de l’ensemble de nos concitoyens.

Afficher les 2 commentaires

  • Generally change this content and be consistent with articles to retain visitors. Databases allow the audience to find out the data in a visually appealing way. Keep this at heart when you create your website posts. My blog - blogger trends - Rebbeca,
    par Rebbeca le 09/04/2014

  • Je suis bien d’accord, nous nous laissons contaminer par les mot de la droite ; je signale un autre abus : nous parlons couramment d’ « ETRANGERS » pour désigner les citoyens de l’Union Européenne . Pourtant nous avons tous le même passeport et les européens ont droit de vote et d’éligibilité locale.
    par Meyer Christiane le 05/03/2013

  • je suis en accord total avec le texte sur l'abus de langage qu'il convient de dénoncer à chaque occasion et la solidarité qu'il ne faut pas oublier
    par Moreau michele le 04/03/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias